Photos illustration voyagesInstallé à Lavérune près de Montpellier, je travaille aujourd'hui pour des entreprises et des associations sportives et culturelles (voir l'onglet portfolio pour un aperçu de mes travaux). Exigeant et organisé, curieux de nature de par la diversité de mon parcours, je m'efforce d’offrir à mes clients le meilleur service possible, en étant réactif, en respectant les délais, en prenant à cœur chaque dossier pour répondre au mieux à leurs attentes.

Natif des Pyrénées-Orientales, je me suis reconverti au graphisme en 1993, après un parcours professionnel plutôt varié. Engagé dans la Marine nationale à 16 ans, j’assouvis ma soif de voyages durant les cinq années suivantes comme radiotélégraphiste embarqué. Je découvre la Polynésie et le Pacifique Sud, des Tuamotu aux îles Marquises, de la Nouvelle Calédonie au Vanuatu, en passant par le canal du Panama et l'Australie.

Revenu à la vie civile à 21 ans, j’obtiens un CAP de plombier-chauffagiste en Alsace, métier que je n’exercerai que quelques années mais qui me permettra d'acquérir des connaissances techniques et une habileté manuelle très utiles par la suite.

En 1983, une occasion inespérée me vaut d’être engagé par les Expéditions Polaires Françaises comme radiotélégraphiste pour une mission en Antarctique. J’effectuerai deux séjours d'une année (en 1984 et en 1991) dans la base scientifique Dumont-d'Urville. Les conditions d'hivernage, la vie dans cette micro-société très isolée, le climat polaire et l'environnement de la Terre Adélie marquent un tournant dans ma vie par le caractère singulier de cette expérience et des rencontres déterminantes.

Entre ces deux hivernages, je travaille trois ans chez Midi Libre, période qui me sensibilise avec le monde de l'édition, la saisie, la correction et la mise en page de textes. Je m'inscris à l'université en parallèle et parviens à décrocher une équivalence du bac, avec le projet de faire une licence en langues étrangères. L'effort accompli et le bon sens me dissuadent toutefois de mener de front un emploi à plein temps et trois années d'études.

Je me forme à l’infographie au cours de mon deuxième séjour en Terre Adélie. Équipé d'un Macintosh, de quelques logiciels et de manuels d'utilisation, je monte sur place avec trois hivernants un mini-comité de rédaction qui nous permet de donner forme à une lettre mensuelle, “Le Manchot déchaîné”, destinée à assurer un lien entre les hivernants et leurs proches. Les vacations radio me laissant du temps libre au cours de la longue nuit polaire, je prends en charge la gestion du labo photo de la base, où je donne des cours d'initiation au tirage en chambre noire, la photographie étant une de mes passions depuis mes premiers voyages.

À mon retour en 1992, après un voyage de six mois à travers la Tasmanie, l'Indonésie, la Malaysie, la Birmanie et le Nord de l'Inde, j’entre à l'IMCA (Institut des Métiers de la Communication Audiovisuelle) à Nîmes, où je complète les connaissances acquises en hivernage en matière de PAO.
A l’issue de cette formation, j’écris, mets en page et édite un récit de mon séjour austral (Terre Adélie, Chroniques d'une année polaire - éd. Romain Pages, 1993), suivi d'un livre sur la cuisine espagnole chez le même éditeur, la cuisine étant une autre de mes passions et l'Espagne le pays d'origine de mes parents.

Après un séjour de quatre ans passés à la Guadeloupe, de 2000 à 2004, où j'ai travaillé dans deux imprimeries spécialisées dans le grand format, la signalétique et le marquage de véhicules, je me suis réinstallé dans la région de Montpellier comme infographiste freelance.